top of page
Rechercher
  • saintfelixj

Les titres-restaurant


L'employeur n'a pas l'obligation de fournir de titres-restaurant à ses salariés.

L'employeur peut prendre en charge la restauration de ses salariés par un autre moyen, comme une prime de déjeuner ou la mise en place d'un restaurant d'entreprise.

Pour les entreprises, le plafond d’exonération maximum de la participation patronale au financement des titres-restaurant est porté à 5,92 € du 1er septembre 2022 au 31 décembre 2022 (contre 5,69 € au 1er janvier 2022).

Pour être exonérée des cotisations de Sécurité sociale, la participation de l’employeur au financement des titres-restaurant doit être comprise entre 50 et 60 % de la valeur du titre.

Enfin, la valeur du titre-restaurant ouvrant droit à l'exonération maximale est désormais comprise entre 9,87 € et 11,84 € à compter du 1er septembre 2022.

Afin de soutenir le pouvoir d’achat des Français, certaines règles concernant les titres-restaurant évoluent. Jusqu'au 31 décembre 2023, les titres-restaurant peuvent être utilisés par les salariés, pour acquitter en tout ou en partie le prix de tout produit alimentaire, qu'il soit ou non directement consommable.

Une exonération de cotisations sociales, sous conditions

La participation de l'employeur aux titres-restaurants de ses salariés est exonérée des cotisations de sécurité sociale, dans la limite de 5,92 € par titre du 1er septembre 2022 au 31 décembre 2022 (pour information, cette exonération est de 5,69 € avant le 1er septembre 2022 ). Au-delà de ce montant, cette contribution sera réintégrée dans l'assiette de calcul des cotisations.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page